Comment trouver le point g

Comment trouver le point g:  la quête du point G !

Vidéo gratuite pour stimuler le point G:
http://www.les-orgasmes.com/pointg

Non messieurs, il ne s’agit pas de géométrie ou de point situé dans l’espace, mais bien du sexe et du plaisir féminin. Il est commun de dire que le point G est souvent cherché mais rarement trouvé. Est-il un mythe ou existe-t-il réellement ? Afin d’approfondir le sujet, voici un petit cours technique simple et ludique afin de toucher le point sensible…

Depuis quand a-t-on mis le doigt sur le point G ?

Le «Point G» a été découvert en 1950 par Ernest Gräfenberg, D’ailleurs, on remarque que ce point porte la première lettre du nom de son inventeur «G». Selon son hypothèse, la stimulation d’une certaine zone érogène dans le vagin, et notamment d’un point très précis, pourrait déclencher à coup sûr un «séisme orgasmique». Cette zone ultra sensible serait une source de plaisir intense et d’excitation sexuelle. Un véritable bouton orgasmique !

Point G : mythe ou réalité ?

Bien qu’il n’y ait aucune preuve tangible, l’existence du point G est une évidence pour la majorité des personnes et la plupart des sexologues. Les détracteurs sont souvent des personnes qui n’ont pas pris le temps nécessaire de chercher ou qui malgré de nombreuses investigations n’ont pas pu le trouver. A chacun ses croyances !

 

Comment trouver le point G:

Avant toute chose et pour ceux qui y croient, il est essentiel de réviser l’anatomie féminine. Le point G se situerait entre 3 et 8 cm à l’intérieur du vagin Il aurait la forme d’une petite boule qui se développerait considérablement lors d’une stimulation, comme un bourgeon en floraison. Mais la taille et les sensations ressenties varient d’une femme à l’autre.

point g

Mais attention, car cette quête ne doit pas se transformer en cours de travaux pratiques. En effet, en matière de sexualité l’érotisme joue un rôle primordial.

La position sur le ventre ou à quatre pattes est la plus adaptée et facilite la recherche du point tant désiré. Lors d’une pénétration, les zones sont plus sensibles si l’homme se positionne derrière ou si la femme est en position dominante.

La position des doigts ressemble un peu à la stimulation du deep spot, qui est d’ailleurs une stimulation très similaire

Le point G : une finalité ?

Attention car la découverte du point G n’est pas le but ultime et ne conditionne pas le plaisir à deux et l’orgasme peut être atteint sans le point G. L’orgasme féminin est complexe et les relations sentimentales et relationnelles sont aussi voire plus importantes qu’une simple manipulation technique. Grâce à la stimulation du point G il est possible d’avoir des orgasmes multiples.